Propagande médiatique, politique, idéologique

40 morts dans une école à Gaza : encore la faute du Hamas ! Réplique à André Glucksmann



Olivier Bonnet
Mercredi 7 Janvier 2009

40 morts dans une école à Gaza : encore la faute du Hamas !  Réplique à André Glucksmann
"J’étais en reportage depuis le matin avec des ambulanciers. Nous nous trouvions à l’hôpital de Kamel Adwan. Puisque le téléphone ne fonctionne presque plus et que les portables sont coupés, les gens n’ont plus le moyen de contacter les services d’urgence. Alors, dès qu’il y a une grosse explosion, les ambulanciers se rendent sur les lieux. En début d’après-midi, on s’est dirigé vers le quartier de Jabaliyah parce qu’une colonne de fumée s’élevait de cette direction. On est arrivé dans une boucherie. Des bombes ou des obus, on ne savait pas alors qu’il s’agissait de deux obus de chars, avaient désintégré une école gérée par l’Onu dans le quartier de Fakhoura. Dans ce bâtiment, des civils des villages du nord avaient trouvé refuge. C’était la panique. Des bouts de corps, du sang, des vêtements... Quand je suis arrivé, un petit garçon de dix ans, légèrement blessé, est sorti des ruines avec le corps sans tête de sa petite soeur de cinq ans" : le correspondant de Ouest-France, Radjaa Abou Dagga, livre son témoignage dans le quotidien. Le bilan est de 43 morts. Et 12 membres d’une même famille ont trouvé la mort, dont sept enfants de un à douze ans : "La famille Daya se trouvait chez elle, dans le quartier de Zeitoun (est de Gaza-ville) quand un appareil israélien a tiré deux missiles sur sa maison, comprenant quatre étages et sept appartements, raconte L’Obs.com. Un commandant du Hamas et membre de la famille Daya, Abou Hamza, habitait dans cette maison mais avait fui avec sa femme et ses enfants au début de l’opération israélienne le 27 décembre", explique le site. Voilà, on y est : le Hamas ! Encore, toujours la faute du Hamas. Si un commandant de l’organisation n’avait pas habité la maison, les pauvres Israéliens n’auraient pas été obligés de la détruire entièrement, peu importe qui se trouvait à l’intérieur. Et si le Hamas ne tirait pas de roquettes, les pauvres Israéliens ne seraient pas obligés de laisser mourir à petit feu un million et demi de Gazaouis, privés de tout par un blocus qui a changé la bande en une immense prison à ciel ouvert, avant de s’en aller les bombarder puis de lancer l’offensive glucksterrestre. Israël est obligé, entend-on dans la bouche de ses défenseurs. Disproportionné ? "Il n’est pas disproportionné de vouloir survivre", écrit André Glucksmann dans Le Monde. "Quelle serait la juste proportion qu’il lui faudrait respecter pour qu’Israël mérite la faveur des opinions ?", s’interroge le "philosophe". Par exemple ne pas massacrer 43 morts dans une école, cher Dédé ! Mais j’y suis : c’est encore la faute du Hamas, certainement. Ces gens sont si fourbes que certains s’étaient peut-être cachés au milieu des réfugiés. "Le Hamas (...) utilise la population de Gaza en bouclier humain sans souscrire aux scrupules moraux et aux impératifs diplomatiques de son adversaire", écrit encore Glucksmann. Allons, tuons donc les Palestiniens jusqu’au dernier, histoire d’être bien sûr qu’il ne restera personne pour servir de bouclier humain au Hamas ! Relisez la citation : il ose parler des "scrupules moraux" d’Israël. L’agression israélienne a causé à ce jour la mort d’au moins 660 Palestiniens et fait plus de 2 950 blessés. Côté israélien, 3 civils et 5 soldats. "Il n’est pas disproportionné de vouloir survivre." A votre avis, de quel peuple la survie est-elle menacée, israélien ou palestinien ?

http://www.plumedepresse.info/


Mercredi 7 Janvier 2009


Commentaires

1.Posté par hamas le 07/01/2009 15:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salamou'alikoum le pire c'est que dans cette article du monde il reprend une citation de pascal "pour etre ange il faut savoir etre bête".
Donc pour devenir un ange faut etre un sanguinaire,barbare et comme les bete appliquer la loi du plus fort !!! tuer des millions de gens !!!!!!

2.Posté par et si... le 07/01/2009 20:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et si ce qui était disproportionné était d'appeler GUS-Gland un philosophe ?


Je me souviens d'avoir lu socrate dans ma jeunesse et il y avait de la sagesse dans ces écrits qui appelaient à une véritable réflexion. Mais la un faux-losophe qui justifie la boucherie, la désintégration de corps d'enfant, je dis où est la sagesse, la réflexion ? ce gus n'est que le porte plume de l'inomable.

3.Posté par bloodthursty le 07/01/2009 23:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La vérité au sujet des guerres :
--------------------------------------------
Réveillez-vous! Réveillez-vous de l'obscure, tachez de trouver la vérité. Emettez des hypothèses mêmes s'ils sont erronés, cela vous permettra de comprendre. Essayer de trouver vous-même la vérité. Peut-être vous avez eu de mauvaises idées au sujet des Arabes, de bonnes idées au sujet des Israéliens, l'objectif n'est pas à d’inverser les pensées, mais que vous puissiez vérifier vos hypothèses. Vous ne pouvez pas comprendre ce monde si vous ne vérifiez pas les choses par vous-même. Les Medias et les gens autour de vous, qui suivent généralement les masses ne peuvent pas vous aider.
La manière de vérifier des choses au sujet de l'Israël est d’observer est ses actes.
- Voici un premier fait : Israël a procédé à une élimination lente mais aboutie des Arabes depuis le début de l’Occupation : un génocide horrible durant 60 ans, même Hitler n'a pas agi de la sorte.
- Observez par ailleurs les dernières guerres :
-L'Irak 1 et 2
- Gaza
Quels sont les visés … : les arabes
En combien de temps, ces guerres ont été préparées, avant de déclarer une excuse bidon pour démarrer : au moins 1 an pour la guerre de l'Irak 2, et, sans doute, des années pour la guerre de Gaza. Toutes deux affichent, par les faits, une même signature : Israël.
En fait, nous pouvons observer que tout était bien préparé : armes, lieux à bombarder, renseignement, synchronisation, organisation, etc. Les signes du commencement de la guerre étaient déjà présents si on se rappelle des restrictions et de l'affaiblissement de Gaza. Une guerre ne peut pas être décidée entre deux réunions. Ainsi, le Hamas n'était pas l'objectif de la guerre mais le prétexte. L'objectif est le génocide, encore et encore : 700 Palestiniens, n’est-ce pas un bon résultat? Il fallait faire vite, tant que Bush était au Pouvoir.

Veuiller informer le monde, comme je viens d'être informé !

4.Posté par Aigle le 08/01/2009 01:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un Autre exemple de l'esprit goebbelisé des journaleux , cette fois Belges : Hier sur la RTBF le Criminel , presentant un petit sujet sur ce qui se passe a GAZA a parlé de la "Bonne volonté " des sionistonazis de ne pas bombarder la population de 11 heures à 15 heuires et pour apporter , selon lui la preuve , il presente les sequences filmées d'une superette à GAZA ou l'on voit des femmes et des enfants pris en champ tres reduit , en train de faire des courses joyeusement , avec une voix d'un soi disant correspondant les presentant comme ceux qui ont profité de cette "Bonne volonté pour se retrouver dans une superette achalandée a souhait ..............La sequence a durée , disons 10 secondes ....juste le temps pour faire passer le Mensonge ehonté dans l'esprit du telespectateurs credule ............Inutile de preciser que cette sequence a du etre sortie des Archives d'un Doc filmé au Maroc ou en Tunisie il y a Quelques années ................Alors ???? Goebbels ne demanderait il pas de ressuciter pour venir se pamer devant de telles prouesses ..............?????

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires