Proche et Moyen-Orient

23 Green Berets killed in Syria. Failed Green Beret Assassination attempt on Assad ...



av
Mardi 31 Juillet 2012

23 Green Berets killed in Syria. Failed Green Beret Assassination attempt on Assad ...
Failed Green Beret Assassination attempt on Assad ...
http://rkm.kiev.ua/v-mire/40264/

23 Green Berets killed & some Captured as they attempt to Assassinate President
Assad of Syria.. Translated...

GOOGLE-machine-TRANSLATION

http://translate.google.com/translate?hl=en&sl=auto&tl=en&u=http://rkm.kiev.ua/v-mire/40264/
In Syria, celebrating a victory, albeit insignificant in comparison to the
global failure in the struggle with the opposition, but still. In Damascus,
captured 23 members of the elite division of CIA U.S. "Green Berets", another 27
riot police were killed during the battle.

The official representative of the intelligence services of the United States
acknowledged the failure of the CIA's special military operation code-named
"Vortex of Freedom", whose aim was to become the physical liquidation of Syrian
President Bashar Assad.

We already know that the way to eliminate al-Assad personally chose the U.S.
president Barack Obama. Apparently, giving orders to a military operation he had
in mind the success of U.S. intelligence in the case of the elimination of Osama
bin Laden in Pakistan.

Recall that the leader of al-Qaeda, Osama bin Laden was killed in his mansion in
the city of Abbottabad, 50 km from Islamabad. It was destroyed in a ground
offensive, supported by air: after the ensuing firefight ideological mastermind
of al-Qaeda was killed with a headshot. In addition, it was reported that during
an operation to eliminate the head of al-Qaeda were killed one of his wives and
son.

The last time the elimination of terrorists, produced by the department,
"Seals", was not without very serious flaws - the Americans lost one of its top-
secret helicopters MH-60 «Black Hawk», which is a variant of the standard Army
helicopter UH-60 «Black Hawk» performed on the stealth technology. Perhaps this
is why the order to eliminate Bashar Assad was given no "sea lion", and "Green
Berets", with a truly excellent reputation for carrying out sabotage and
counter-insurgency operations.

Absolutely impeccable reputation. Spotless. Until yesterday.

The special operation "Vortex of Freedom" began with the fact that on the night
of 24 to 25 July was carried out and transcribed talks interception president of
Syria. So it became known about the exact location of Bashar Assad. Immediately
from the territory of Turkey, a member of the North Atlantic Treaty
Organization, were raised into the air with five helicopters on board sabotage
units of the Fifth ¹ «Green Berets."

Three of the five helicopters were able to land safely and land commandos and
two were brought down ...! And, according to "Washington Post", shot down the
modernized Russian air defense systems "Pechora-2M" (this is the export name of
C-125 "Neva"). Landed "Green Berets", instantly estimating a situation
undermined the remaining war machines, and after a brief battle, surrendered.

As it turned out, the whole history of negotiations with the intercept of the
Syrian President, from the very beginning, was a carefully planned operation of
the Syrian intelligence services. And, as mentioned insists, "Washington Post",
on their own to plan and implement this in the current environment, the Syrians
were simply not do. Consequently, according to that same newspaper, and here a
hand in Russian.

That's Barack Obama, rather than welcome the vote before the upcoming
presidential election in America, not only lost much of his electorate, but his
administration has set a very complicated problem. The whole world knows that
Americans prefer to pull the chestnuts out of fire by proxy and not used to
losing their soldiers. And - in war as in war - now that the Syrian president
has his hands on the 27 major trumps. And he, at least temporarily, can not be
afraid of the NATO military operation against his country.

¹ Division "Green Berets" organizational reduced to seven teams - five in the
U.S. Army and two in the National Guard. Military groups are distributed in
accordance with the zones of responsibility. The fifth group, headquartered at
Fort Campbell (Kentucky), oversees the Middle East.

Traduction google: Dans les forces syriennes spéciales abattu 27 combattants des États-Unis

En Syrie, de célébrer une victoire, même si insignifiante en comparaison à l'échec global dans la lutte avec l'opposition, mais quand même. A Damas, capturé 27 membres de la division d'élite de la CIA "bérets verts" des États-Unis, une autre police 23 émeute ont été tués pendant la bataille. Le représentant officiel des services de renseignement des États-Unis ont reconnu l'échec de la CIA opération spéciale militaire au nom de code «Vortex de la Liberté», dont le but était de devenir la liquidation physique de président syrien Bachar Assad.
Nous savons déjà que la façon d'éliminer al-Assad a choisi personnellement le président américain Barack Obama. Apparemment, donnant des ordres à une opération militaire qu'il avait en tête le succès de l'intelligence des États-Unis dans le cas de l'élimination d'Oussama ben Laden au Pakistan.
Rappelons que le chef d'Al-Qaïda, Oussama ben Laden a été tué dans sa maison dans la ville d'Abbottabad, à 50 km d'Islamabad. Il a été détruit dans une offensive terrestre, soutenue par de l'air: après la fusillade qui a suivi cerveau idéologique d'Al-Qaïda a été tué avec un headshot. En outre, il a été signalé que lors d'une opération pour éliminer le chef d'Al-Qaïda ont été tués l'un de ses épouses et fils.
La dernière fois que l'élimination de terroristes, produites par le ministère », a joints», n'était pas sans défauts très graves - les Américains ont perdu l'un de ses top-secret hélicoptères MH-60 «Black Hawk», qui est une variante de la norme hélicoptère de l'armée UH-60 «Black Hawk» effectuée sur la technologie de la furtivité. Peut-être c'est pourquoi l'ordre d'éliminer Bachar el-Assad n'a pas eu la "sea lion", et "Bérets verts", avec une réputation vraiment excellent pour la réalisation de sabotage et opérations anti-insurrectionnelles.
Absolument réputation irréprochable. Spotless. Jusqu'à hier.
L'opération spéciale "Vortex de la Liberté» a commencé avec le fait que dans la nuit du 24 au 25 Juillet a été réalisé et transcrit le président d'interception des entretiens de la Syrie. Donc, il est devenu connu au sujet de la localisation exacte de Bachar el-Assad. Immédiatement à partir du territoire de la Turquie, un membre de l'Organisation du Traité Atlantique Nord, ont été soulevées en l'air avec cinq hélicoptères sur les unités de sabotage du conseil d'administration de la Cinquième ¹ Bérets «vert».
Trois des cinq hélicoptères ont pu atterrir en toute sécurité et des commandos terrestres et deux ont été abattus ...! Et, selon "Washington Post", abattu les modernes russes systèmes de défense aérienne "Petchora-2M" (c'est le nom d'exportation de C-125 "Neva"). Landed "Bérets verts", instantanément l'estimation d'une situation a fragilisé les machines de guerre restants, et après une brève bataille, se rendirent.
Comme il s'est avéré, toute l'histoire des négociations avec l'interception du président syrien, à partir du début, était une opération soigneusement planifiée des services de renseignement syriens. Et, comme mentionné insiste, "Washington Post", sur leur propre pour planifier et mettre en œuvre dans le contexte actuel, les Syriens n'étaient tout simplement pas le faire. Par conséquent, selon ce même journal, et ici un coup de main en russe.
C'est Barack Obama, plutôt que de se félicitent de la voix avant l'élection présidentielle à venir en Amérique, non seulement perdu une grande partie de son électorat, mais son administration a déterminé un problème très compliqué. Le monde entier sait que les Américains préfèrent tirer les marrons du feu par procuration et ne servent pas à perdre leurs soldats. Et - en temps de guerre comme en temps de guerre - maintenant que le président syrien a ses mains sur les 27 atouts majeurs. Et lui, au moins temporairement, ne peuvent pas avoir peur de l'opération militaire de l'OTAN contre son pays.
-
¹ Division «Bérets verts» de l'organisation réduit à sept équipes - cinq dans l'armée américaine et deux dans la Garde nationale. Groupes de militaires sont répartis en conformité avec les zones de responsabilité. Le cinquième groupe, dont le siège est à Fort Campbell (Kentucky), supervise le Moyen-Orient.


Mardi 31 Juillet 2012


Commentaires

1.Posté par SCOM le 31/07/2012 20:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

N'importe quoi................. ni queue ni tête, plutôt ...de a désinformation avec cette phrase


En Syrie, de célébrer une victoire, même si insignifiante en comparaison à l'échec global dans la lutte avec l'opposition,

2.Posté par Babel le 02/08/2012 15:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

FAKE...C'est de la désinformation!!!!! Faut arrêter de publier ce genre d'article bidon....On est à la limite de l'amateurisme!!!

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves

VIDEO
Ghisham Doyle | 22/08/2014 | 2175 vues
00000  (0 vote) | 3 Commentaires
1 sur 173


Commentaires