ALTER INFO

200 000 Palestiniens effectuent le 2e vendredi du Ramadan dans la mosquée Al-Aqsa


Des dizaines de milliers de citoyens de la Cisjordanie, de Jérusalem et de l'intérieur occupé en 1948 - ont prié vendredi dans les cours de la mosquée Al Aqsa, le deuxième vendredi du mois sacré du Ramadan, tandis que les habitants de la bande de Gaza ne sont jamais autorisés à faire cette prière.


Jérusalem occupée - CPI
Dimanche 19 Mai 2019

Le Département des fonds islamiques a déclaré que les 200 000 personnes ont pu accomplir la prière à Al-Aqsa malgré les mesures de sécurité strictes des forces occupantes.

Des sources locales ont souligné que l'occupation empêchait des milliers de personnes d'entrer à Jérusalem avant l'âge de 40 ans.


Depuis le matin, des dizaines de milliers d'habitants de Jérusalem et du territoire occupé en 1948 et de la Cisjordanie, âgés de plus de 40 ans, ont continué de converger vers la ville occupée de Jérusalem pour effectuer la prière du deuxième vendredi du mois sacré de Ramadan dans la mosquée Al-Aqsa.

Les points de contrôle militaires sur les entrées principales de la ville de Jérusalem rassemblent une grande concentration de citoyens qui cherchent à accéder à Jérusalem par des autobus de transport en commun, au milieu de mesures israéliennes strictes.

Selon les sources de Jérusalem, les forces d'occupation ont fermé le périmètre de la vieille ville et ses rues principales.

Les forces occupantes ont fermé également les quartiers de Wadi al-Jawz, de Sheikh Jarrah, du district de Ras al-Amud et les rues de Sultan Suleiman, de Salah al-Din, d'Al-Sahira et autres, l'occupation n'autorisant que des bus pour transporter les fidèles.

L'occupation a également érigé des barricades en fer et des barrières militaires dans les rues de la ville, ses rues et ses quartiers.

Les forces d'occupation israéliennes ont arrêté les bus des groupes de Kafr Aqab dans le quartier de Wadi al-Joz de Jérusalem occupée.

Selon des témoins, les forces d'occupation israéliennes ont arrêté un certain nombre de jeunes après avoir escaladé le mur d'apartheid à Qalandia alors qu'ils tentaient de prier à la mosquée Al Aqsa.

Les témoins ont ajouté que l'armée d'occupation avait arrêté un certain nombre de jeunes hommes lors de leur entrée à Jérusalem sous prétexte qu'ils n'avaient pas de permis d'entrée, avertissant que l'occupation avait effectué des dizaines de patrouilles militaires le long des sections du mur d'annexion et d'expansion de l'apartheid, qui séparait Jérusalem occupée.

Il est à noter que l'occupation empêche ceux qui sont âgés à moins de 40 ans d'entrer dans la ville de Jérusalem.


https://french.palinfo.com/52485
@Copyright Le Centre Palestinien D'Information


Dimanche 19 Mai 2019


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires