Economie

16% de chômage aux USA selon un employé de la Fed



Lundi 31 Août 2009

16% de chômage aux USA selon un employé de la Fed
Le vrai taux de chômage aux Etats-Unis serait de 16% si les personnes qui sont exclues de la population active et ceux travaillant moins qu'ils ne voudraient étaient comptabilisés, a déclaré un fonctionnaire de la Reserve Fédérale ce mercredi.

« Si on considère les personnes qui voudraient un travail mais qui ont arrêtés de chercher -- soi-disant des travailleurs découragés -- et ceux qui travaillent moins d'heures qu'ils ne voudraient, le taux de chômage se déplaceraient des 9,4% officiels à 16%, a déclaré Dennis Lockhart le chef de la Fed à Atlanta.

Il a souligné qu'il exprimait ses propres points de vue, qui « ne reflètent pas forcément ceux de mes collègues du Comité Fédéral de Libre Marché, » la corps politique de la Banque Centrale.

Lockhart a précisé, dans un discours à la chambre de commerce de Chattanooga dans le Tennessee, que ces deux catégories de personnes ne sont pas prises en considération dans le rapport mensuel du Ministère du Travail sur le taux de chômage. Le taux de chômage de Juillet était de 9,4%.

Lockhart, qui dirige la division de la Fed d’Atlanta en Géorgie, est le premier fonctionnaire de la Banque Centrale à reconnaître l’ampleur du chômage dans la pire récession que les Etats-Unis aient connu depuis la Grande Dépression.

Lockhart a dit que l'économie Américaine s'améliorait mais restait «encore fragile,» et les étapes d’un début de lent rétablissement étaient en cours.

«Ma prévision pour un rétablissement lent implique une période prolongée avec un taux de chômage élevé, » a-t-il dit, ajoutant qu'il serait difficile de stimuler l’emploi par des dépenses publiques supplémentaires.

«Un futur stimulus fiscal a été mentionné, mais les pleins effets du premier paquet de stimulus ne sont pas encore clairs, et les inquiétudes au sujet du déficit fédéral et de la dette nationale en résultant sont justifiées, » a-t-il dit.

L'administration du Président Barack Obama a résisté aux appels pour plus de dépenses publiques, arguant que le stimulus de 787 milliard de dollars passé en Février a besoin de temps pour faire son effet sur l'économie.

Lockhart a noté que le secteur du bâtiment et de la production avaient été particulièrement gravement atteints dans la récession qui a commencé en décembre 2007 et il prévoit même la disparition pure et simple de certains types d’emplois.

Avant la récession, a-t-il dit, le bâtiment et la production, combinés ensemble, occupaient approximativement 15% des emplois. Mais durant la récession, leur perte d’emplois s’élève à plus de 40% de l’ensemble des pertes d’emplois aux Etats-Unis.

 « Selon moi, il est peu probable que nous assistions à  un retour des emplois perdus dans certains secteurs, tels que la production, » il a dit.

« Dans une rubrique semblable, la récession a été si prononcé dans le bâtiment qu'une redistribution des ouvriers est susceptible de se produire -- même si elle est non permanente. »

On compte  6,7 millions d’emplois supprimés depuis que le début de la récession.

Traduction Alter Info

http://www.moneynews.com/streettalk/fed_official_unemployment/2009/08/27/252990.html?s=al&promo_code=863C-1


Lundi 31 Août 2009


Commentaires

1.Posté par whizley le 31/08/2009 15:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qu'ils retournent à l'âge de pierre, ça nous fera des vancances.

2.Posté par Maître Kenobi le 31/08/2009 22:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

- " Ils rajoutent aux mensonges, le déni, ils se croient sortis d'affaire, ...quelle vanité, et c'est ainsi que tout s'écroula... "

3.Posté par Maître Kenobi le 31/08/2009 23:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans votre ouvrage, vous expliquez que la société humaine est en pleine mutation, qu’elle semble aujourd’hui plus proche du précipice que d’un carrefour, qu’est-ce que le phénomène OVNI apportera à cette " marmite en ébullition " qu’est devenue notre planète ?

J.P.P(Jean-Pierre Petit) : Le choix reste entre les mains des humains. L’émergence des bombes à fusion pure, de manipulations aussi monstrueuses que le 11 septembre, la montée de la violence et des déséquilibres de tous ordres partout, fait que l’histoire humaine ressemble plus à une course à l’abîme qu’une montée vers une prise de conscience essentielle. Le fait que le message mis dans mon livre ne soit pas entendu est extrêmement inquiétant. L’humanité semble courir vers le précipice avec de la cire dans les oreilles et sur les yeux.


http://www.newsoftomorrow.org/spip.php?article6293

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires