Politique Nationale/Internationale

11 Septembre : Les imaginations paranoïaques des théoriciens


Démystifiants les théoriciens conspirationistes fantaisistes paranoïaques au sujet du 11 Septembre qui distraient des vraies pistes.


arthur_5150@yahoo.com
Samedi 17 Décembre 2005

Les imaginations paranoïaques des théoriciens

Démystifiants les théoriciens conspirationistes fantaisistes paranoïaques au sujet du 11 Septembre qui distraient des vraies pistes.

par Gerard Holmgren

Les observateurs attentifs de l'histoire se rendent compte que pour chaque événement notable il y aura habituellement au moins un, souvent plusieurs théories sauvages de conspiration qui prennent naissance autour de lui. "la CIA a tué Hendrix " "le pape a assassiné John Lennon", "Hitler était un demi Loup-garou", "Les extras terrestres ont remplacé Nixon par un clone", etc.., etc... Plus l'événement est grand, le plus ridicule et plus nombreux est les rodomontades imaginaires qui circulent par rapport à cela.

Ainsi il étonne à peine que les événements du 11 Septembre 2001 ont engendré leur partie équitable de ces contes de fées risibles. Et comme toujours, il y a, tristement, un petit mais crédule pourcentage de la population désireuse d'élever ces grands contes, indépendamment des faits ou de l'analyse raisonnable. Une des histoires plus sauvages circulant au sujet du 11 Septembre, et une qui ont attiré quelque chose d'un culte suivant parmi des cuirs épais de conspiration est qu'il a été effectué par 19 pirates de l'air arabes fanatiques, dirigés par un méchant génie appelé Osama Ben Laden, sans autre motivation apparente que qu'ils "détestent nos libertés."

Jamais un groupe de personnes à tracasser par des faits, les malfaiteurs de cette imagination de dessin animé ont construit un enchaînement minutieusement tissé avec des illusions et de la rumeur non fondée afin de favoriser ces ordures à travers Internet et les médias dans la mesure où un certain nombre de personnes autrement raisonnables sont tombées réellement sous son charme.

Normalement je ne prends pas la peine même de démystifier ce genre d'ordure, mais l'effet que ce mythe paranoïde commence à avoir exige un peu d'analyse raisonnable, afin de la consigner au même casier de déchets que toutes ces théories idiotes de conspiration. Ces cinglés même affirment que le régime extrémiste de Bush a été attrapé par surprise par les attaques, n'ont rien fait en les organisant, et réellement les auraient arrêtées si elle avait pu en mesure de le faire.

Aveuglément ignorant le clouage au sol de l'Armée de l'Air des USA, le négoce d'initiés commerçant sur des actions de compagnie aérienne lié à la CIA, au comportement complice de Bush le matin des attaques, à la démolition controlée du WTC, à la mise à feu d'un missile dans le Pentagone et d'autres preuves documentées que le régime de Bush était derrière les attaques, les théoriciens de conspiration collent comme des toutous à une histoire idiote ou environ 19 pirates de l'air arabes parvenant de façon ou d'autre à commander 4 avions simultanément et à les voler autour de l'espace aérien des USA pendant presque 2 heures, se brisant dans les bâtiments importants, sans services d'intelligence des USA ayant n'importe quelle idée qu'elle venait, et sans l'Armée de l'Air savoir quoi faire. Les difficultés énormes avec une histoire si stupide les forcent à inventer des histoires bien plus absurdes pour distraire de sa bêtise noyautée, et le conte a escaladé ainsi dans une imagination mythique des proportions véritablement gargantuesques.

Il est difficile de s'appliquer à l'analyse raisonnable à une telle stupidité non mitigée, mais c'est la tache que je prends dans cet article. Cependant, il convient de noter qu'une des caractéristiques curieuses des théoriciens de conspiration est qu'ils changent sans efforts leur prétendue évidence en réponse à chaque aspect qui est démystifié. Dès qu'une illusion est démasquée, ils en inventent simplement d'autres pour la remplacer, et nient que la première a existé. Par la suite, quand ils ont tourné le plein cercle par ce brouillard changeant sans fin d'imagination, ils alors réinventent l'illusion originale et nient que vous l'avez jamais démystifiée, de ce fait commencer le cercle une fois de plus.

Cette technique est connue comme "la boucle du fruit" et sauve le théoricien de conspiration de devoir jamais voir n'importe laquelle de leurs idées à travers leur conclusions illogiques. Selon les praticiens de la boucle de fruit, 19 Arabes ont assuré les 4 avions en soumettant les passagers et équipage par l'utilisation de pistolets, couteaux, les cutters et de gaz en boîte, et alors utilisent des systèmes de conseils de guidage qu'ils avaient introduit à bord pour faire voler les avions sur leurs cibles.

La suspension de l'incrédulité exigée pour ce mets indigne est seulement pour le théoricien inconditionnel conspirationiste. Pour commencer, ils sautent commodément au-dessus du fait maladroit qu'il n'y avait aucun Arabe sur les avions. S'il y avait, on doit speculer qu'ils de façon ou d'autre ont obtenu à bord sans être filmé par un quelconque de ces appareils-photo de sécurité et sans être enregistrée sur les listes de passager. Mais toute la question bouclée de la façon dont ils sont censés avoir été à bord est trop mondaine pour le monde passionnant du théoricien de conspiration. Avec des manipulations vagues qu'ils doivent avoir employé une fausse identité (mais ne jamais indiquer quelles identifications elles sont alléguées pour avoir employées, ou comment ceux-ci ont été tracés à leurs vraies identités), ils passe rapidement sur ce problème, pour relier des contes passionnants et sinistres au sujet de la façon dont certains de ces monstres factices ont été recherchés réellement avant d'embarquer parce qu'ils ont semblé soupçonneux.

Cependant, comme se produit inévitablement avec n'importe quel tissu de mensonges, ceci les peint simplement dans un coin bien plus difficile. Comment sont-ils censés avoir été à bord avec toute ce matériel s'ils étaient recherchés ? Et s'ils employaient le gaz dans un espace confiné, ils auraient été affectés à moins qu'ils aient également eu des masques dans leur bagage. "Excusez-moi monsieur, pourquoi vous avez un cutter, un pistolet, un récipient de gaz, un masque de gaz et une unité électronique de conseils dans votre bagage?" "Un cadeau pour votre grand-mère ? Très bien monsieur, sur vous." "Très étrange", pense l'officier de sécurité. "Qui est le quatrième homme arabe sans nom arabe qui est juste monté à bord avec un couteau, un pistolet ou un boxcutter et un masque de gaz. Et pourquoi cet appareil-photo de sécurité continue-t-il à clignoter au loin chaque fois qu'un que ce genre passe ? Doit être un de ces jours où je devine... "

Poser n'importe laquelle de ces questions de base à un théoricien de conspiration et il est susceptible de causer un saut soudain à l'allégation que nous savons qu'ils étaient à bord parce qu'ils ont laissé une trace de carte de crédit pour les billets qu'ils avaient achetés et des voitures ils avaient louées. Est-ce qu'ainsi s'ils employaient les cartes de crédit qui les ont identifiées, comment cela se réconcilie -t-il avec l'allégation qu'ils ont employé des identifications fausses pour aller dans l'avion ? Mais par cette heure, la boucle de fruit est dans la pleine oscillation, comme les essais de théoricien de conspiration de rester un saut en avant de cette analyse raisonnable ennuyante et maladroite. Ils allégueront que les passeports des pirates de l'air ont été trouvés aux scènes d'accident. "donc là!" ils exaltent triomphantement, leurs visages fanatiques s'allumant avec ce regard dérangé d'un type qui a juste une révélation de santé d'esprit incertaine. Hmm ? Ainsi ils ont obtenu à bord avec des identifications fausses mais ont pris leurs vrais passeports avec eux ?

Cependant, par ce temps où la boucle de fruit a fait le tour complet, et le théoricien de conspiration hurle-t-il impatiemment, "qui a dit quelque chose au sujet des identifications fausses ? Nous savons dans quels sièges ils se reposaient ! Leur présence est bien documentée!" Et ainsi la boucle entière commence encore. "bien, pourquoi ne sont ils pas sur les listes de passager?" "vous idiot ! Ils ont assumé les identités d'autres passagers!" Et ainsi de suite...

En conclusion, hors de la fascination fine avec cette méthode circulaire d'illusion créatrice, le sceptique raisonnable leur permettra de partir avec cette boucle, afin de passer à la prochaine question, et voit que ce qui enchante plus loin , nous attend de se démêler de cette histoire merveilleusement stupide. "Uh, comment se fait-il que leurs passeports ait survécu les accidents ardents qui ont complètement incinéré les avions et tous passagers ? "

La réponse naturellement est que c'est juste une de ces étranges coïncidence, ces petits caprices de destin qui se produisent de temps en temps. Vous savez, comme la même personne gagnant la loterie quatre semaines de suite. La chance est astronomique, mais ces choses se produisent...

C'est une autre méthode déductive préférée des théoriciens de conspiration.La '"commande d'improbabilité", dans laquelle ils décident sur une conclusion sans n'importe quelle évidence quelconques pour la soutenir, et speculent alors continuellement une série d'événements d'une manière extravagante improbables et de coïncidences incroyables pour la soutenir, écartant l'implausibilité de chaque événement avec l'affirmation vague que parfois l'impossible se produit (juste tout le temps dans leur monde).

Il y a un principe appelé '"Le rasoir d'Occam" qui suggère qu'en l'absence de l'évidence à l'effet contraire, l'explication la plus simple soit le plus susceptible d'être correcte. Les théoriciens de conspiration détestent le rasoir d'Occam. Ayant pour l'amusement, permis de partir avec l'histoire idiote des 19 Arabes invisibles, nous passons à la question de la façon dont ils sont censés avoir assuré les avions. Le détournement d'un avion n'est pas une chose facile à faire. Le détournement sans que le pilote ne puisse alerter le sol est prèsque impossible. Le pilote a seulement à poinçonner dans un code à quatre chiffres pour alerter le sol d'un détournement.

Insouciant avec la question maladroite de la plausibilité, les cuirs épais de la conspiration maintiennent que ce 11 septembre, les pirates de l'air invisibles ont assuré l'avion par la méthode plutôt brutale de menacer des personnes par des cutters et des couteaux de boîte, et gaz de pulvérisation (après qu'ils avaient attaché leurs masques, évidemment), mais ont pris de façon ou d'autre la commande de l'avion sans que l'équipage n'ai une chance de poinçonner dans le code de détournement. Pas simplement sur un avion, mais sur chacun des quatre.

En ce moment dans le conte, le théoricien de conspiration est de nouveau forcé d'inviter les services de la commande d'improbabilité. Ainsi maintenant que nos pirates de l'air incroyablement chanceux ont pris la commande des avions, chacun des quatre pilotes les vole avec le souffle coupé prenant la compétence et la certitude à leur extrémité ardente, chacun des quatre pilotes fermes dans leur résolution aciéreuse pour une réunion rapide avec Allah. Indépendamment de leur haine psychotique de "nos libertés", c'était leur dévotion fanatique à l'Islam qui leur a permis d'appeler vers le haut de la volonté de fer pour faire ceci. Ce qui est étrange, parce que selon un autre morceau de rumeur a colporté par les cuirs épais de conspiration, ces types sont sortis réellement en buvant et accompagné de filles la nuit avant leur grand martyre, laissant même leur Korans dans le bar - comportement islamique vraiment impeccable -- et alors levé à 5 AM le matin suivant pour faire la plus grande opération secrète dans l'histoire.

Ceci exige également de nous de croire qu'ils étaient même l'esprit clair assez pour apprendre comment voler les avions énormes en lisant des manuels de vol en arabe dans la voiture sur le chemin à l'aéroport. Nous savons ceci parce qu'ils censément ont laissé les manuels de vol là pour nous à la trouvaille. Cela va mieux. Leur formation pratique avait été limitée prétendument à des Cessnas et des simulateurs de vol, mais ce n'était aucune barrière à la certitude ferme avec laquelle ils ont assuré les avions et habilement guidés à leur sort malheureux. S'ils sont censés avoir fait leur formation de vol avec ces outils, qui seraient disponibles juste environ n'importe où dans le monde, son non clair pourquoi ils auraient décidé de risquer de souffler leur couverture aux services d'intelligence des USA en faisant la formation en Floride, plutôt que quelque part dans le Moyen-Orient, mais un tel raisonnement est étranger au monde brumeux du théoricien de conspiration, trop emprisonné dans la rotation constante de la boucle mentale de fruit pour faire leurs fabrications non fondées semble même à demi croyable.

Après avoir établi triomphalement une illusion circulaire dans l'appui des Arabes mythiques, le théoricien de conspiration confronte maintenant la question difficile de pourquoi là , rien n'a été laissé des avions.

Quiconque qui a vu la longueur sans fin rejouée du deuxième avion entrant dans le WTC se rendra compte que l'avion a été emballé avec des explosifs. Les avions ne peuvent pas et ne pouvaient pas exploser dans rien de cette façon quand ils se brisent. Les Arabes mythiques également ont-ils transporté à bord un tas énorme d'explosifs, et les manage pour les déployer de façon qu'ils soient entrés au loin dans l'instant exact de l'accident, complètement completement l'avion ?

C'est un peu difficile même pour le théoricien de conspiration, qui décide en ce moment que le plus facile est d'inventer de nouvelles lois de la physique afin de garder le roulement d'illusion tout le long. Il n'y avait pas et aucun explosif. Ce n'était pas un travail interne. L'avion a explosé dans rien de sa charge éclatante de carburant ! Remarquable ! Le lent combustible , le carburant qui est fondamentalement le kérosène, et qui brûle à une température maximale d'environ 800 C a soudainement pris les qualités d'un agent férocement explosif de démolition, vaporisant 65 tonnes d'avion dans un souffle de fumée. Ça ne fait rien si un avion de cette taille contient environ 15 tonnes d'acier et dont du titane, même les points de fusion sont le double de celui de la température maximum de combustion du kérosène, encore moins le point d'ébullition, qui est ce qui serait exigé pour vaporiser un avion. Et alors il y a environ 50 tonnes d'aluminium à expliquer, ce qui fait 15 livres de métal pour chaque gallon de kérosène.

Pour le théoricien de conspiration, de tels faits incommodants sont vaguement écartés en tant que "éléphant de baragouin"(mumbo jumbo). Cette petite expression commode est leur réponse au sujet de n'importe quoi d'effectif ou de logique. Comme un prestidigitateur tirant un lapin hors d'un chapeau, ils deviennent soudainement fanatiquement insistants au sujet des qualités explosives dévastatrices du kérosène, quelque chose jusqu'ici complètement inconnue par la science, mais juste découvert par eux, cette minute même.

Avec bonheur n'ignorant jamais le fait avant lequel ou dans toute l'histoire de l'aviation un avion s'est vaporisé dans rien d'une charge éclatante de carburant, le théoricien de conspiration compte sur des images de Hollywood, où les effets sont toujours plus grands que la vie, et certainement plus grands que les intellects de ces crétins. "C'est un fait bien connu que les avions explosent dans rien sur l'impact." ils énoncent avec la certitude pompeuse. "observez n'importe quel film de Bruce Willis." "Inquiétez-vous pour fournir tous les exemples documentés ? Si c'est un fait bien connu, alors vraisemblablement ce fait bien connu jaillit d'un certain genre de documentation, autre que des films de Bruce Willis?"

En ce moment les yeux fous mais adroits du théoricien de conspiration se rétréciront comme ils sentent le coin dans lequel ils se sont mis , et projetent leur évasion au moyen d'autres assommantes chiquenaude en arrière. "Ah, mais les avions ne se sont jamais écrasés dans des bâtiments avant, donc il n'y a aucune manière de dire." ils parent avec une grimace astucieuse.

Bien, les avions se sont écrasés réellement dans des bâtiments avant et puisque, et ne se sont pas vaporisés dans rien. "Mais les avions moins grands, pas avec beaucoup du carburant", ils poussent des cris perçants dans le démenti hysterique ou autant de métal à vaporiser. "Avions oui mais non détournés!"

"Etes vous entrain de suggérer que l'accident soit délibéré ou accidentel affecte les qualités de combustion du carburant?" "Maintenant vous êtes être juste idiot". Bien que les collisions avec des bâtiments soient rares, les avions s'écrasent fréquemment dans des montagnes, rues, d'autres avion, plongent dans le sol, ou ont des bombes plantées à bord d'elles, et ne se vaporisent pas dans rien. Quel est il de si spécial au sujet d'une tour qui est la plupart du temps de verre ?

Mais à ce jour, le théoricien de conspiration a de nouveau navigué heureusement autour de la boucle de fruit. "C'est un fait bien documenté que les avions éclatent dans rien sur l'impact." Sans effort tissant dans les deux sens entre la position que son "un fait bien connu" et avant laquelle "se sont jamais produit, ainsi nous n'ont rien à le comparer à", le théoricien de conspiration s'est maintenant convaincu (si non trop d'autres gens) que l'avion de WTC n'a pas été chargés avec des explosifs, et que la vaporisation instantanée de l'avion dans un aérolithe massif était identique que n'importe quel autre accident d'avion vous voulez peut-être mentionner. Rond et rond la boucle de fruit...

Mais les obstacles qui confrontent le théoricien de conspiration sont nombreux, et eux sont maintenant forcés de mettre en application des utilisations bien plus créatrices pour les qualités choquante et destructrices nouvellement découvertes du kérosène. Ils doivent expliquer comment les Arabes ont également machiné l'effondrement vertical élégant des deux tours du WTC, et pour ce fait maladroit le compteur le plus facile doit nier simplement que c'était une démolition contrôlé, et clamer que les bâtiments se sont effondrés du feu causé par le kérosène brûlant. Pour ceci, il est nécessaire de balayer de côté la deuxième loi de la thermodynamique et de proposer le kérosène qui est non seulement impossiblement destructif, mais se réutilise également pour une deuxième brûlure dans la violation de la loi de la dégradation de l'énergie.

Vous voyez, il s'est non seulement consommé dans un aérolithe catastrophique soudain, vaporisant un avion de 65 tonnes dans rien, mais est alors revenu pendant une seconde, brûlant à 2000C pour une autre heure au point d'impact, fondant l'acier du gratte-ciel comme le beurre. Et tandis qu'il faisait tout ceci il a également versé en bas des puits d'ascenseur, démarrant et se prolongeant dans tout le bâtiment.

Quand j'étais à l'école il y avait une petite chose appelée la loi d'entropie qui suggère qu'une partie indiquée de carburant puisse seulement brûler une fois, quelque chose qui est aisément observable dans le monde réel, même pour ceux qui ne ont pas fait de science au lycée junior. Mais ce n'est pas un problème pour le théoricien de conspiration. Allègrement, ils clament que quelques mille gallons de kérosène est assez : vaporisez complètement un avion de 65 tonnes : assez pour brûler assez férocement pendant plus d'une heure au point d'impact pour fondre l'acier (point de fusion au sujet du double la température maximum de combustion du carburant) : toujours assez pour verser en bas des puits d'ascenseur et pour commencer des feus pareillement destructifs dans tout le bâtiment.

Ce kérosène est vraiment substance remarquable ! Comment refroidissantes est l'idée pour se rendre compte que ces réchauffeurs de kérosène nous ont accompagnés dans la maison quand j'étais gosse étaient les bombes mortelles, attendant juste pour aller au loin. Un faux mouvement et la rue entière pourraient avoir été vaporisés. Et jamais encore la volonté me prendra avec des lampes de kérosène pour camper. Un moment vous tenez innocent la lampe, et hop, kapow !, vaporisé dans rien avec le reste du terrain de camping, et de laisser toujours assez de substance mortelle pour commencer un feu massif de forêt.

Ces whackos clament réellement que l'enfer faisant rage prétendument créé par le miraculeux recyclage, et de façon impossible le kérosène brûlant chaud a fondu ou au moins ramolli les appuis en acier du gratte-ciel. Inconscient au fait que la fumée venant du WTC était noire, qui indique un feu pauvre en oxygène , donc, pas particulièrement chaud, ils sonnent de la trompette une température alléguée dans le bâtiment de 2000°C, sans la moindre évidence pour soutenir cette suspension curieuse des lois de la physique. Non content avec ces ordures risibles, ils affirment alors que comme les armatures en acier se sont ramollies, elles sont descendues droit au lieu de boucler et du vrillage et de tomber en longueur.

Puisqu'ils ont déjà machinés les qualités de combustion du carburant d'avion, violé la deuxième loi de la thermodynamique, et redéfini les propriétés structurales de l'acier, pourquoi laissez une petite chose comme les lois de la pesanteur obtenir de l'importance ?

La tour est tombée dans un moment presque identique à celui d'un objet en chute libre, laissé tomber de cette hauteur, signifiant que c'est physiquement impossible pour elle de s'être effondré par la méthode de planchers supérieurs cassant par les planchers inférieurs. Mais selon les théoriciens de conspiration, les lois de la pesanteur ont été temporairement suspendues le matin septembre de 11.

Il s'avère que la puissance psychique mauvaise de ces Arabes redoutables n'a connu aucune limite. Même après qu'ils étaient morts, ils pouvaient être en mesure, par la puissance de leurs spiritueux de démon, de forcer en bas de la tour à une vitesse physiquement impossible en vertu des lois de la pesanteur, et rencontrant aucune résistance des structures métalliques ignifugées à l'origine conçues pour résister à beaucoup de tonnes de force de vent d'ouragan aussi bien que l'impact d'un Boeing finissant sa course.

Clairement, ces débiles de la conspiration n'ont jamais fait leur travail de science à l'école, mais sont devenus extrêmement à même d'inventer des contes grands pour pourquoi. "les terroristes musulmans ont volé mes notes, monsieur" "aucun manque, le réchauffeur de kérosène a fait sauté et a vaporisé tout dans la rue, excepté mon passeport." "vous voyez monsieur, l'autobus d'école avez été détourné par des Arabes qui ont détruit mon travail parce qu'ils détestent nos libertés."

Ou peut-être ils ont mal compris le terme "la science créatrice" et ont de manière erronée pensé que la fourniture d'un tel déchet était en fait, leur travail de la science. La chaleur féroce produite par ce kérosène horrible était, selon les théoriciens de conspiration, la raison pour laquelle tellement de victimes du WTC ne peuvent pas être identifiées. L'ADN est détruite par la chaleur. (bien que 2000°C ne soit pas vraiment exigé, 100°C fera généralement le travail.)

C'est tout à fait remarquable, parce que selon le théoricien de conspiration, la nature des changements d'ADN change soudainement si vous allez à une ville différente. C'est exact ! Si vous êtes tué par un terroriste arabe à New York votre ADN sera détruite par de telles températures, mais si vous êtes tué par un terroriste arabe dans Washington DC, votre ADN sera si robuste qu'elle puisse survivre les températures qui vaporisent complètement un avion de 65 tonnes.

Vous voyez, ces débiles (loonies) ont inventé de façon ou d'autre l'idée que le missile qui a frappé le pentagone n'était pas un missile du tout, mais un des avions détournés. Et pour prouver ces lieux peu probables, ils se dirigent à un rapport de propagande du régime de Bush, qui plutôt stupidement des allégations que tout sauf une des personnes à bord de l'avion ont été identifiés par ADN, quoique rien ne reste de l'avion. L'avion a été vaporisé par l'explosion de réservoir de carburant maintiennent ces débiles de l'espace, mais les gens à l'intérieur il étaient tout sauf un identifié par les tests ADN.

Donc là nous l'avons. Les qualités de l'ADN sont différentes, suivant dans quelle ville vous êtes, ou peut-être suivant de quel conte de fées vous essayez de vous vendre à n'importe quel moment particulier. Ce mets que un des avions détournés heurtant le Pentagone est vraiment un hurleur. Pour ceux non au courant de la disposition du Pentagone, il se compose de 5 anneaux de bâtiment, chacun avec un espace dans l'intervalle. Chaque anneau du bâtiment est d'environ 30 à 35 pieds de profond, avec une quantité semblable de l'espace ouvert entre lui et le prochain anneau. L'objet qui a pénétré le Pentagone s'est attaqué dedans à environ un angle de 45 degrés, poinçonnant un trou circulaire ordonné environ d'un diamètre de 12 pieds par trois anneaux (six murs).

Un peu plus tard une section de mur large d'environ 65 pieds s'est effondré dans l'anneau externe. Puisque l'avion que les théoriciens de conspiration disent être responsable de l'impact a une envergure d'aile de 125 pi et une longueur de 155 pi, et là n'était aucune épave de l'avion, à l'intérieur ou en dehors du bâtiment, et les pelouses que l'extérieur étaient encore lisse et assez vertes pour jouer au golf dessus, cette illusion folle est clairement physiquement impossible.

Mais hé, nous avons déjà négligé les qualités de combustion du carburant, les propriétés normales des matériaux de construction communs, les propriétés de l'ADN, les lois de la pesanteur et la deuxième loi de la thermodynamique, ainsi diable, pourquoi pas un peu d'impossibilité spatiale aussi bien ? J'aurais pensé que l'observation qu'un objet plein ne peut pas passer par un autre objet plein sans laisser un trou au moins aussi grand que lui-même est la science raisonnablement saine. Mais au théoricien de conspiration, c'est "éléphant de baragouin". Il est en conflit avec l'illusion qu'ils sont accrochés dessus, ainsi il "doit être erroné" bien qu'essayant de les obtenir d'expliquer exactement comment ce pourrait être mal est un effort futile.

Les théoriciens de conspiration volent dans une panique curieuse toutes les fois que le missile du Pentagone est mentionné. Ils maintiennent nerveusement que l'avion a été vaporisé par ce fuel explosif et pointent vers l'accident du WTC comme évidence de ce comportement. (qu'est à dire une boucle merveilleuse de fruit.)

Comme un insecte qui a été juste pulvérisé, fonctionnant dans les deux sens dans sa dernière agonie folle, ils arguent du fait d'abord que la raison pour laquelle le trou est si petit est que l'avion n'est jamais entré dans le mur, ayant explosé dehors, et alors soudainement la chiquenaude arrière pour expliquer le trou profond de missile de 250 pieds en disant que l'avion a disparu entier dans le bâtiment, et a ensuite explosé à l'intérieur du bâtiment (quoique le bâtiment ne montre aucun signe d'un tel dommages). Quant à ce qui est arrivées aux ailes, voici où ils deviennent vraiment créatifs. Les ailes se sont cassées outre dehors et se sont pliées dans le fuselage qui les a alors portées dans le bâtiment, qui s'est alors fermé vers le haut derrière l'avion comme un morceau de viande. Quand il leur convient, elles réclameront également que l'avion a glissé dedans sur son ventre, (ignorant la pelouse intacte) tout en en même temps citant allégement des témoins quant à la plongée plate et en pente rapide dans le bâtiment "d'un angle irréversible."

Comment ils réconcilient ces deux scénarios étant compatibles est vraiment une étude dans la stupidité. Une fois qu'ils deviennent assez désespérés, vous pouvez être sûr que la substance de conspiration des UFO fera une apparition.

Les Arabes sont dans la ligue avec les martiens. Les étrangers de l'espace ont saisi les restes de l'avion du Pentagone et ont fixé la majeure partie du trou dans le mur, pour confondre juste des personnes. Ils ont donné aux Arabes des pilules d'invisibilité pour monter dans les avions. Les petits hommes verts ont été vu parler avec Ben Laden quelques semaines avant les attaques.

Que la nation accélère pour empêcher le traître Bush, et arrêtent sa guerre perpétuelle de petrole, il n'est pas utile d'avoir ces idiots distraire du processus en écartant les théories idiotes de conspiration au sujet des Arabes mythiques, les histoires qui ne font rien mais le jeu dans les mains du régime extrémiste de Bush.

À un temps moins sérieux, nous pourrions tolérer de tels cinglés avec le détachement amusé, mais ils doivent comprendre que la trahison qui a été commise ce 11 septembre, et les crimes de guerre suivants commis dans la "revanche" sont trop sérieux pour nous pour nous permettent un tel art de l'auto-portrait-indulgence frivole, de disparaître incontesté.

Ceux qui sont vraiment intoxiqués aux illusions de conspiration devraient trouver une sortie plus appropriée pour leur paranoïa. Il est temps d'arrêter des théories débiles de conspiration au sujet du 11 Septembre.
http://911truthemergence.com/index.php?title=Loony_911_Conspiracy_theories


Samedi 17 Décembre 2005

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires