Politique Nationale/Internationale

11 Septembre 2001 : Revelation du Colonel De Grand Pre


Un militaire à la retraite est interviewé par Alex Jones, voici le resumé


Arthur_5150@yahoo.com
Vendredi 2 Septembre 2005

Colonel De Grand Pre

Aucuns pirates de l'air pour le 911
Un ancien marchand d'arme repenti indique que les militaires des Etats-Unis contrariés sur le bord de la révolte
par John Kaminski
skylax@comcast.net
2-28-4

En mai 2003, un journaliste au Portugal a rendu compte d'un sensational, réunion de marathon d'un groupe
de pilotes des Etats-Unis qui ont publié un rapport concluant que l'histoire raconté par le gouvernement
des Etats-Unis au sujet de ce qui s'est produit sur septembre 11, 2001 était improbable.
Excepté plusieurs liens sur l'Internet, cette histoire n'a été fondamentalement jamais rapportée aux Etats-Unis,
et démystifié en grande partie quand le journaliste a donné le nom de l'organisateur de cette réunion, créant
l'incrédulité dans les esprits de beaucoup de lecteurs.
Cela a été corrigé d'une façon surprenante quand le 25 Février sur le programme de radio prisonplanet d'Alex
Jones, l'ancien marchand d' arme du Pentagon Donn de Grand-Pre, auteur de trois livres qui allèguent que le
9/11 était un travail interne, le fait est la, parce qu'il était l'homme qui a organisé cette conférence.
Que le colloque de 72 heures en continue par un groupe de pilotes militaires et civils a conclu que les équipages
des quatre vols de passager impliqués dans la tragédie de 9/11 n'ont eu aucun contrôle de leur avion.
de Grand Pre, un colonel retiré d'armée, est l'auteur "A Window on America," "Confessions of an Arms Peddler"
et son dernier, des "Barbarians Inside the Gates."
Sa thèse dans le troisième livre "est que les guerres ou nous nous sommes engagées pour quelque raisons
puisque la fin de la guerre mondiale II non seulement ont été inconstitutionnellement faites, mais a causé
une perte sèche dans la puissance politique. Chaque guerre a été faite pour détourner notre attention loin
du vrai ennemi, et vers un enemi conçu en dehors de nos frontières."
de Grand-Pre- a expliqué que son troisième livre a réellement trois parties:
"Exact, j'ai trois livres sous le titre," Barbarians Inside the Gates." Le livre 1 était "The Serpent's Sting," le
livre 2 est "The Viper's Venom," le 3eme livre, qui est juste sorti est "The Rattler's Revenge."
"et je voudrais citer le 2eme livre, qui est sorti en octobre 2002. Il y a un paragraphe très important là."Il indique,
"le déclenchement du 911 était l'effondrement financier mondial imminent et imparable qui peut seulement
être empêché temporairement par une guerre importante, peut-être devenir notoire comme la 3eme guerre mondiale.
Une fois encore et la loi martial sera probablement imposée aux Etats-Unis."
de Grand-Pre-Pré était le Top marchand d'arme des Etats-Unis au Moyen-Orient sous les administrations de Ford et de Carter.
Ce qu'il a vu l'a fait partir du gouvernement et commencer à étudier les forces qu'il a vu déformer le futur de notre nation.
Dans l'entrevue avec Jones, de Grand-Pre- a fait plusieurs affirmations surprenantes, parmi elles:
- Il n'y avait aucun pirate de l'air sur les avions tueurs du 9/11.
Et il a dit que le chairman of the Joint Chiefs of Staff (Haut Commandement militaire ?) (Richard Myers) est d'accord avec lui.
En réponse à un auditeur lors de l'emission de radio d'Alex Jones, de Grand-Pre-Pré remarque:
"... le Chairman of the Joint Chiefs lui-même a convenu, qu'il n'y avait aucun pirate de l'air. Il n'y avait aucun appel
téléphonique cellulaires. Tout le monde à bord de cet avion, de pilotes et d'équipage, avaient perdu connaissance
dans un délai de 8 à 18 minutes après le décollage. Et vous pouvez le prendre comme ça. Je l'ai couvert dans les livres 2
et 3, ce qui s'est produit réellement."
"ces avions étaient pilotés par télécommande, probablement un avion d'AWACs succédant cet avion ou avions ou
drones, drones non-pilotés. Et volant à 5 ou 8 G , force à la laquelle aucun pilote ne pourrait résister.
Ainsi, en bref, et si vous lisez les livres 2 et 3, vous découvrirez comment et pourquoi ceci est survenu."
·Les avions du 9/11 qui ont décollé pleins des passagers sont maintenant au fond de l'Océan Atlantique.
"et ce que je vous dit c'est que nous speculons en connaissance de cause," a dit de Grand-Pre-Pré en réponse
à un autre visiteur. "l'équipage et les passagers dans l' avion sont allés au-dessus de l'Océan atlantique et c'était tout qu'elle a écrit."
·Parlant d'un coup militaire - à l'inverse ce qu'il appelle le coup d'état administratif qui s'est produit ce 9/11 - nombreux
étaient ceux dans les couloirs du Pentagone.
Dans ses diverses entrevues et publications, de Grand-Pre a appelé le 9/11 "un coup d'état administratif."
Il suggère que la seule manière que les neocons peuvent être arrêtés soit par un coup d'état militaire, et les
évaluations montrent que 70% du personnel militaire principal sont en faveur d'une telle étape.
Mais la possibilité est compliquée, il dit, par le grand nombre de "joueurs" militaires principaux qui ont fait un saut
aux Affaires etrangères. Certains de ces joueurs, y compris des généraux de trois et de quatre-étoile, cependant,
peuvent dégrossir avec les militaires tout en feignant pour être du côté des neocons.
de Grand-Pre insiste qu'il est en contact personnel avec des membres du Joint Chiefs of Staff .
Les véritables patriotes militaires ont dû s'asseoir là et prendre tous ces arrangements sauvages avec les politiciens
commandés par les firmes.
Prévision de de Grand-Pré? "je pense que ces jours se terminent. Les militaires ne vont pas en prendre pour plus longtemps."
Dans l'entrevue avec Jones, de Grand-Pre-Pré affirme également :
·C'est une connaissance commune au Pentagone que l'Israel a mis le feu (fired lancé, déclenché) à des armes nucléaires
en Irak pendant la première guerre du Golfe.
·Un avion commercial n'a pas heurté le Pentagone.Très probablement c'était un missile de croisière ou un global hawk.
·Le vol 93, le jetliner qui s'est pretendument brisé en Pennsylvanie après que les passagers courageux aient lutté
avec les pirates de l'air armés, a été abattu par l'Air Guard du Dakota du Nord.
"je connais le pilote qui a mis le feu à ces deux missiles pour abattre le vol 93," de Grand-Pré insiste, ajoutant que
l'ordre d'abattre l'avion est venu du général d'adjudant-major du Dakota du Nord.
·Très probablement c'était les forces des Etats-Unis qui ont essayé de tuer le Defense Secretary Paul Wolfowitz quand il a
visité l'Irak récemment.
·Les tribunaux militaires jugeront ces fonctionnaires publics actuels des Etats-Unis quand les militaires décideront
de prendre le dessus, de Grand-Pre-Pré prévoit. "et Cheney, je réitère, comme un pain grillé (toast it)."
de Grand-Pre-Pré nomme Cheney comme étatbt celui qui en sait le plus sur le 9/11.
Dans des percedentes entrevues , de Grand-Pre-Pré a raconté que le Chairman of the Joint Chiefs, Gen. Richard Myers,
a eu 500 copies du rapport 24-page rédigé et envoyé, y compris, à Maison Blanche.
Évaluant la réaction de Myers, de Grand Pre a dit, "je suis tout à fait sûr qu'il a cru à ça. Je pense qu'il y croit toujours.
Vous pouvez comprendre les difficultés. L'administration civile, naturellement, ne le reconnaitra pas en tant que tels.
"il y a un clivage défini entre les militaires du Pentagone et la hiérarchie civile - et jamais les paralleles ne se réunissent."
Jones a déclenché une réponse de de Grand Pre quand il a mentionné un article 2002 dans le Washington Times
qui dit que le moral au Pentagone n'avait jamais été bas.
De Grand-Pre-Pré a répondu: "je puis vérifier cela du Col. Dick Schultz, qui est un ami à moi au commandement.
Le moral était non seulement bas mais il dit que certaines des troupes sont prêt à se révolter. Si ce n'était pas pour le
fait que le gouvernement, la hiérarchie civile, a le contrôle des retraites, il y aurait probablement du sang dans les rues aujourd'hui."
Quand d'autres sorties de nouvelles ont commencé à vérifier cet angle d'histoire, Jones a noté que les fonctionnaires
du Pentagone étaient apoplectiques "... ils ont paniqué et ont envoyés les officiers dans des avions en vacances de luxe
et ont eu ces groupes. Il a même parlé d'une révolte possible. Les gens étaient totalement éperdus simplement.
Qu'est ce qui les inciterait à devenir éperdus durant la nuit dans le Pentagone?"
La réponse de de Grand-Pre refroidissait, et a indiqué la possibilité d'un coup d'état militaire fermentant dans les
couloirs du Pentagone pendant un certain temps.
"ce n'était pas une chose durant la nuit. Vous voyez, car je décris dans le livre 1, et je porte cela dessus en livre 2,
aussi bien que le livre 3, nous étions sur le bord d'un coup d'état militaire. Et c'était long dans la planification
et même après les 78 jours du bombardement Kosovo, c'est devenu critique. Et nous étions près d'un coup d'état
à ce moment-là. Dans mon aperçu des rapports et des pilotes qui ont travaillé pendant, un coup était une possibilité.
"en fait, un coup d'état a été tiré le matin du 11 septembre. Seulement il était un administratif ou ce que nous
appelons un coup d'état froid."
La traduction de Jones était "une junte contre-révolutionnaire."
de Grand-Pre-Pré a concouru, et a ajouté: "et pendant que nous fouillions dans tout ça, nous avons constaté que
les coupables, y compris Rumsfeld, faisaient partie d'un groupe de neocon qui avait projeté cette chose pendant littéralement
des années avant le 11 septembre."
Dans une entrevue précédente qui est apparue sur Michael Rivero What Really Happened website, de Grand-Pre
avait déjà décrit ses conclusions sur le 9-11. "l'activité du 9-11 et la destruction terrifiante des biens et des vies des USA
ont été intentionnellement donné pour déclencher une réaction psychologique et patriotique de la part des citoyens des USA,
ce qui prépare le terrain pour " une activité combinée des Nations Unis "(à l'aide de la feuille de route (fig leaf) de l'Otan)
pour frapper les objectifs clés ensemble au Moyen-Orient/Asie du sud et aux Balkans.
Le but continue à être la destruction finale de la toutes les souveraineté nationales et en établissant un gouvernement global.
"le déclenchement des activités du 9-11 était l'effondrement financier mondial imminent et imparable,
qui peut seulement être empêché (temporairement) par une guerre importante, peut-être à devenir notoire comme la WW III.
Pour l'apporter (une fois de plus), la loi martial sera probablement imposée aux Etats-Unis.
de Grand-Pre-Pré avait également resenti les mêmes thèmes sur la Radio Sweet Liberty Webcast que Jackie Patru.
"la prétendue attaque de terroriste était en fait une opération militaire superbement exécutée contre les Etats-Unis,
exigeant la plus grande compétence militaire professionnelle aux commandes, aux communications et controle.
Elle était impeccable dans la synchronisation, dans le choix de l'avion choisi à employer en tant que missiles guidés,
et dans la livraison coordonnée de ces missiles à leurs cibles pré-sélectionnées.
Comme exercice militaire tactique contre deux cibles significatives (centre financier du monde et la citadel de la planification
militaire stratégique du monde), l'attaque, d'un point de vue impacte psychologique sur le public américain, a égalé l'attaque
japonaise "surprise" sur le 7 Decembre 1941 de Pearl Harbor.
Mais la question au dessus des autres de ce groupe de pilotes (72 metting) était: Si nous sommes à la guerre, qui est l'ennemi?
Le groupe a déterminé que l'ennemi est derrière les portes, ce qu'il a infiltré dans les positions politiques les plus élevées au
niveau fédéral, et a lun controle absolue, non seulement des cordes de bourse, mais de l'habillage de troupe et du déploiement
de nos forces militaires, y compris actif, la réserve et les unités de garde nationales."

http://www.rense.com/general49/no911.htm
http://www.prisonplanet.com/022904degrand.html


Vendredi 2 Septembre 2005


Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires