Actualité nationale

10 mai 2010 : fin de partie pour les racistes.


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 22:10 VOTEZ PANAMZA !



Claude Ribbe
Mercredi 31 Mars 2010

10 mai 2010 : fin de partie pour les racistes.
Très amusante, l'actuelle gesticulation du gouvernement français pour le 10 mai 2010 (commémoration de l'esclavage). Jusqu’alors, on en était resté à la ligne Karam qui avait promis au cabinet du Président de la République d’en finir avec la « repentance », donc avec le 10 mai et de désorganiser les « noirs ». C’est grâce à cette brillante idée qu’il a réussi a obtenir de quoi manger pendant ces trois dernières années. Le 10 mai 2006, ledit Karam, encore sous-marin dans une association bidon, déclarait tout le bien qu’il pensait des Africains de France : tous des sans-papiers polygames pratiquant l’excision ! Le 10 mai 2007, il négociait encore son contrat : on eut droit à une commémoration à la sauvette dans les jardins du Luxembourg. Le 10 mai 2008, Karam, officiellement chargé de la Police des noirs en France, avait pris les choses en mains avec la brutalité qu’on lui connaît. Il avait espéré, en faisant verser une importante subvention à l'association d'Alain Guédé, récupérer une histoire qui n’est pas la sienne et faire du chevalier de Saint-George une figure de la « discrimination positive » chère aux ignares qui conseillent le Président sur ces sujets. En même temps, il faisait prendre à Fillon une circulaire absurde instaurant une seconde date de commémoration, le 23 mai. On a assisté à une kermesse coloniale, du genre réception des békés le 14 juillet à la préfecture de Basse-Terre. Les blancs devant, les noirs derrière. Karam, qui est à peu près à la musique ce que la vénérologie est à l'amour, avait installé une sono de bal boudin crachant les fausses notes d’un improbable orchestre. Un buffet misérable dans un couloir du Sénat concluait cette fête indigne. L’après midi, une marche était organisée par Claudy Siar. Mais il se fit rouler dans la farine pour avoir pactisé avec le CRAN, soutenu en sous-mains par le même Karam. Tout cela n’était guère concluant. En 2009, à l’époque où Jego et Karam n’étaient pas encore les bons amis qu’ils semblent être aujourd’hui, l’organisation de la « fête des nègres » échappa au bureau de la Police des noirs. Il fut décidé que, pour enterrer définitivement la loi Taubira, on délocaliserait la manifestation. À Bordeaux ? Bonne idée ! Et l’année suivante à Tombouctou ! On se rapprocha d’Alain Juppé dans l’espoir qu’il paierait. Mais Juppé, après avoir déboursé un million d’euros, fut lui aussi roulé dans la farine. Il se souviendra de Karam et de ses amis. Au dernier moment le président de la République, pourtant annoncé, s’était volatilisé. Il était allé fêter le 10 mai en Allemagne avec Merkel. Le bureau de la Police des noirs, pour éviter que la manifestation ne se fixe à Paris place du général-Catroux, bastion de son pire ennemi balisé par un monument à l’esclavage qu’il est difficile de ne pas apercevoir, avait favorisé discrètement une gesticulation de diversion. Cependant, c’est bien la place du général-Catroux, où fut organisée une manifestation digne et symbolique qui, malgré très peu de moyens, retint l’attention. Manqué ! Pour 2010, la désorganisation est totale. Le bureau de la Police des noirs n’a plus beaucoup de crédit et il est désormais difficile à son chef, devenu complètement hystérique depuis qu’il a fait perdre plus de cent mille voix à l’UMP de Paris, et que tous ses hommes de main ont été convoqués par la Police pour une vilaine affaire de diffamation à caractère racial dont j’ai été victime, d’apparaître publiquement sans risquer de se faire huer ou cracher à la figure. Surtout un 10 mai. Marie-Luce Penchard, de son côté, bloque toutes ses initiatives, ce qui peut se comprendre puisque Karam l’a abreuvée d’insultes, directement ou par personnes interposées. Le comité pour la mémoire de l’esclavage, quant à lui, n’a pas un sou et s’efforce de justifier son existence à coups de notes, réunions et circulaires. Il n’a d’autre choix que de demander, une fois de plus, l’asile au Sénat dans l’espoir d’un rassemblement de quelques nègres oisifs et lèche-culs qu’on pense attirer, comme les corneilles, avec un peu de nourriture, un lundi matin, autour du monument ridicule du jardin du Luxembourg.
"- Chef, on pourrait aussi faire venir des Haïtiens ?
 - Ah, en voilà une bonne idée qui devrait plaire à l'Elysée ! Sarko espère faire signer des contrats à Préval et pense avoir des réseaux. Mais attention, que des Haïtiens contre Aristide ! Des putschistes ! Pas des amis de Ribbe, hein ?
 - Bravo Chef ! Et si on invitait Duvalier au Luxembourg pour nous parler du général Dumas ! ça serait bien et ça ferait chier Ribbe, non ?
 -..."
Et le Président ? Peu lui chaut. Ayant choisi les mauvaises personnes et ne parvenant pas à s’en débarrasser, il sait que, quoi qu’il fasse, il sera critiqué. Karam n’a plus qu’à compter sur les associations, déguisées en mouvements radicaux, qu’il finance en sous main pour organiser la diversion. Ce qui est très intéressant, cette fois, c’est que les traîtres, les jaunes, les vendus, à force, sont parfaitement identifiés. Il n’y a plus qu’à attendre de voir ce qui se passera lorsqu’ils sortiront de leurs tanières. La question qui obsède tous ces gens est de savoir ce que Ribbe peut bien mijoter pour le 10 mai prochain. S’ils étaient moins bêtes, ils pourraient le deviner, non ?
- En attendant, Chef, on pourrait remplacer Karam par son ami Zemmour ? Peut-être aurait-il plus d'idées pour le 10 mai ?
www.claude-ribbe.com



Mercredi 31 Mars 2010


Commentaires

1.Posté par joszik le 31/03/2010 15:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voyez donc qui soutient zemmour

http://www.uni.asso.fr/spip.php?article9842&gclid=CIymxb-O46ACFViZ2Aodz3W8Bw

2.Posté par jensuipatonsénieur le 31/03/2010 23:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la paix d'Allah sur vous, sa miséricorde, son bienfait,
je suis allé sur le site que propose joszik et j'ai recherché dieudonné sans résultat chez des défenseurs de la vérité et je cite "Politiquement correct : vérité bâillonnée".
merci et bonne continuation et Allah nous aide et nous apprenne.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires